Ouvertures

« Femmes de la Corne », photographies d’André Leclercq et Dominique Gillardin

Vernissage et fête le 18 novembre 2017 de 14 à 18 h
samedi 7 octobre 2017 par La rédaction

Vernissage et fête le 18 novembre 2017 de 14 à 18 h
Le vernissage sera suivi d’une FETE, mêlant petite restauration, danses et chants du pays.

Exposition accessible :

  • les samedis 18, 25 novembre et le samedi 2 décembre de 14 à 18 h
  • pendant les spectacles de novembre et décembre
    © Dominique Gillardin

Originaires d’Erythrée, Djibouti et Somalie, ces femmes de la Corne de l’Afrique ont choisi de vivre en région liégeoise, avec leurs hommes, leurs enfants dont beaucoup sont nés, naissent et naîtront Belges.

Une collaboration artistique entre deux photographes de talent du Cercle « Priorité à l’Ouverture » (Dominique Gillardin et André Leclercq), et les membres de l’association « LîDjibouti ».

LîDjibouti est une association de fait créée en février 2007 par deux amis et collègues au CPAS de Liège, un Djiboutien devenu depuis belge : Abdoulkader ALI IBRAHIM et un belge : Jacques CHEVALIER.
Leur idée de base était l’établissement de relations amicales et solidaires entre habitants de la région liégeoise et du nord de la République de Djibouti.

Depuis, le spectre d’activités s’est considérablement étendu puisque Liège s’est élargie à toute la Belgique et même à d’autres pays du monde et que Djibouti est devenu, dans le cas de certaines problématiques, comme les MGF (mutilations génitales féminines n.d.l.r.), une espèce de point de mire pour tout le continent Africain et au-delà.

LîDjibouti ne tient pourtant pas à devenir une « grosse » association, elle préfère militer au sein de collectifs sur des sujets particuliers en y apportant l’expertise de certain(e)s de ses membres et être utile aux causes. LîDjibouti ne veut pas être considérée comme une association d’aide à sens unique vers Djibouti, elle se veut aussi terrain de rencontre en Belgique et plus particulièrement en région liégeoise entre les personnes migrant de Djibouti, dont certaines deviennent belges à part entière et autochtones de Belgique.

C’est ainsi que l’association organise depuis l’année 2010 d’abord avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin puis seule, une série d’activités s’adressant essentiellement aux enfants et leurs familles d’origine djiboutienne établis en Belgique visant à mieux connaître leur pays d’adoption qu’est la Belgique de façon ludique, plaisante et collective.

Le site accorde une grande place à ces activités. LîDjibouti c’est nous, c’est VOUS aussi et surtout, vous qui nous lisez, que vous soyez Djiboutien(ne) ou Belge ou simplement habitant de notre planète, tout le monde est bienvenu chez nous.
N’hésitez pas à nous contacter et devenez membre de notre association, c’est vraiment pas cher (minimum un euro/mois, plus si vous voulez) et c’est utile !


Portfolio

© André Leclercq © André Leclercq © Dominique Gillardin © André Leclercq © André Leclercq © André Leclercq © André Leclercq © André Leclercq © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © André Leclercq © André Leclercq © André Leclercq © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin © Dominique Gillardin
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 123 / 373898

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Galerie Photo Ouverture  Suivre la vie du site Nos expositions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License