Ouvertures

« Studio BasseCour » : expo photo de Morgane Urvoy

Galerie photographique Ouverture, mars et avril 2017
mardi 21 février 2017 par La rédaction

VERNISSAGE le samedi 11 mars de 14 À 18 h.
Exposition accessible les samedis 11, 18 et 25 mars
de 14 à 18h et durant les spectacles du théâtre le Moderne en mars et avril 2017
à la Galerie Photographique Ouverture - 1, rue Ste Walburge - 4000 Liège.

ET EN PLUS :

Séance studio avec Morgane Urvoy :« Faites une oeuvre d'art de votre animal de compagnie »

Séance de prise de vues sur rendez-vous dimanche 12 mars ; d’autres jours peuvent être envisagés - (voir les dates ensemble).
Séance de prise de vue et tirage classique 30 X 40 cm pour 250 euros. Déplacement, prise de vue, tirage et envoi de la photo compris.
Règlement : 90 € au moment de la réservation, puis 160 € au moment de la prise de vue.
Les rendez-vous sont à prendre par téléphone au +33 / 631 36 49 71 (France) ou par mail à urvoymorgane@gmail.com
Une fois la prise de vue faite, vous choisirez la photo que vous souhaitez parmi une sélection qui vous sera présentée. Les tirages seront expédiés par la poste.
Num. de compte : Iban : FR76 1558 9228 2101 3732 8706 097 Bic : CMBRFR2BXXX

Studio BasseCour, c’est un regard sur ces animaux qui vivent avec nous au quotidien, qui nous entourent. L’image que nous souhaitons garder d’eux, celle qui leur ressemble le plus et qui leur rend hommage. Une image épurée où seul l’animal nous fait face. Son espèce, sa race, sa couleur, son attitude, sa beauté, sa personnalité, son individualisme, c’est tout cela, qui fait que chaque modèle est unique.
Je recherche l’émotion, l’esthétisme, le naturel, du graphique, une pointe d’humour. Et surtout des photographies simples à comprendre.
Très vite je me suis orientée vers la photo animalière. Étrangement, enfant, j’aimais deux choses, les animaux et les images. Les premiers étaient mes amis, voir mes seuls amis. J’habitais à la campagne et les premiers voisins se trouvaient à plusieurs centaines de mètres.
Ma deuxième passion est peut-être née d’une frustration. À l’école une maîtresse distribuait des images aux bons élèves. J’ai toujours vu ces images et n’ai jamais brillé dans les exercices proposés. J’ai commencé par découper les images dans les dictionnaires puis me suis retournée vers les cartes postales. Si bien qu’un jour lorsque l’on m’a demandé ce que je voulais faire plus tard j’ai répondu des cartes postales !
Je n’ai pas la sensation d’être influencée par des photographes en particulier mais forcément il y a des gens que j’aime : Vincent Munier, Nick Brandt, Laurent Baheux et tous ces photographes animaliers qui ont fait de la photo animalière de la photo d’art et non plus seulement de la photo documentaire. Robert Doisneau, Willy Ronis, pour ces moments légers d’une époque révolue. Tous les photographes que je croise et avec lesquels j’échange et qui m’offrent également un nouveau regard et me font avancer.
L’idée de Studio BasseCour m’est venue d’une incompréhension. Alors que nos animaux de compagnie sont aujourd’hui davantage photographiés que nos conjoints (d’après un sondage), pourquoi sont-ils quasiment toujours affublés de chapeaux, lunettes, foulards ou autres accessoires grotesques. Anthropomorphisme ? J’aime l’animal pour ce qu’il est. Ma recherche est partie de l’idée de faire « du Studio Harcourt » pour les animaux.
Contrairement à leur façon de travailler, je souhaitais garder les photos en couleurs. Pas question non plus de travailler avec des éclairages artficiels ou de faire déplacer les animaux dans un studio. J’ai préféré mettre un fond noir afin de faire abstraction de tous les éléments extérieurs.

Morgane Urvoy

Un parcours original ! Morgane Urvoy a toujours été une grande amoureuse des images ! Elle se plaît à dire qu’enfant, elle n’a jamais eu d’image en guise de bons points ! Ce serait de cette frustration qu’est née sa passion, d’où cette vocation de photographe animalier. Après des études de graphiste, pour satisfaire aux nécessités vitales, Morgane Urvoy passe de la restauration à l’agro-alimentaire pour déboucher sur une formation de peintre en bâtiment.
Parallèlement à ce métier, elle découvre les joies de la photographie. Très vite, elle se rend compte que c’est là sa voie. Avec sagesse elle prépare son projet durant cinq longues années.
Enfin, elle pose sa cotte et ses pinceaux pour ouvrir son studio professionnel en 2008. Le Studio Morgane Urvoy voit naître son jumeau Studio BasseCour. Dynamique et déterminé, ce dernier se lance sur le grand public par l’intermédiaire de facebook et recueille ainsi les fonds pour l’édition de « Studio BasseCour 1 ». Le succès est immédiat et ce sont près de 20.000 personnes qui suivent Morgane Urvoy sur le réseau. Adeptes et disciples fidèles, issus du monde entier, ils occupent les heures et les pensées de leur créatrice préférée et ce, à temps complet. Morgane Urvoy passe une partie de sa vie, appareils en bandoulière et matériel dans le coffre de sa voiture, pour se rendre chez tous ces amoureux des animaux qui veulent à tout prix que « les leurs » posent pour la grande et très accessible photographe.
Morgane Urvoy, immense talent et coeur d’or, a conquis celui des sujets qu’elle sait immortaliser comme personne d’autre. Morgane Urvoy garde la tête sur les épaules et les pieds sur terre ; c’est ainsi qu’elle devrait pour longtemps suivre un parcours aussi atypique qu’attachant.

Jean-Claude Sacerdot – Journaliste et Romancie


Portfolio

© Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy © Morgane Urvoy
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 228 / 371938

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Galerie Photo Ouverture  Suivre la vie du site Nos expositions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License