Ouvertures

Projet ALPHABETISATION « Ighil n’Oumgoun »

mercredi 15 juillet 2015 par La rédaction


Ighil n’Oumgoun est une commune rurale

L’ONG en réunion

marocaine située dans le Haut-Atlas, le long de l’oued M’Goun qui coule entre l’Ighil M’Goun et Kelaat M’Gouna, dans la province de Ouarzazate. En 2012 se créa l’Association de Soutien à l’école officielle de cette commune (l’Ecole de la Réussite AMJGAG).

L’école actuelle

Parallèlement elle décida de créer une école « nomade rattachée » qui devait accompagner les nomades berbères dans leur transhumance. S’agissant d’une école d’alphabétisation ne dépendant pas directement de l’Etat, il y avait l’obligation de créer une ONG officiellement reconnue par celui-ci et qui aurait la responsabilité avec le directeur de l’école officielle de superviser le projet, y compris du point de vue pédagogique.

Ce qui fut acquis. L’Etat assure dès lors le salaire de l’instituteur. L’école nomade fonctionne déjà depuis 2012 mais avec des moyens matériels très précaires, dans une petite tente (en très mauvais état et sans fenêtre).

Afin de lutter plus efficacement contre l’analphabétisme et pérenniser l’action d’un instituteur déjà actif - que l’état marocain rétribue, sous la houlette de l’association ONG marocaine, partenaire et initiatrice du projet, aidés par la direction de l’Ecole de la Réussite AMJGAG qui supervise, avec les inspecteurs et la délégation de l’ONG, le sérieux du projet - « Ouverture Nord-Sud » a accepté le défi d’équiper cette école nomade de 3 tentes convenables et bien équipées (respectivement à usage de salle de classe, de cantine et de logement pour l’instituteur) ainsi que l’équipement scolaire adéquat.
Cet équipement qui va « revaloriser » l’école, va aussi permettre d’obtenir de l’Etat un soutien plus actif et le passage de l’enseignant du titre de contractuel à celui d’enseignant nommé, lui offrant ainsi de meilleures conditions salariales, compensant la difficulté de son travail , l’encourageant à rester et à être plus dévoué encore. Il sera aussi mieux logé. Ces tentes devront être aisément transportables, à dos de dromadaires, et suivre les nomades dans leur transhumance légendaire : ils installent leurs tentes chaque année dans un endroit différent, dépendant des pâturages selon des accords conclus. Principalement dans la région du Djebel Mgoun.

En tant qu’association, nous engageons à fournir dans les plus courts délais :
TROIS TENTES ET DES TABLES pour équiper cette école nomade dans le désert … et plus précisément à :
FINANCER TOTALEMENT LES TROIS TENTES.
Nous verserons donc la somme de 2.500 + 2.500 + 1.200 = 6.200 euros
C’est NOTRE INVESTISSEMENT ET ENGAGEMENT MINIMUM
Et l’association partenaire du Dadès s’engage elle à verser 600 euros de plus nécessaires à l’achat des tables.


MAIS SI LES CONDITIONS LE PERMETTENT, si nous dépassons nos prévisions en moyens propres, si les subventions sont importantes, nous irons plus loin et nous investirons aussi pour les autres postes du PROJET.

Tout part du postulat que pour une bonne partie de la population, savoir lire au Maroc est encore loin de la réalité. En fonction de la faiblesse de la politique de l’état, de la misère, des mentalités, du travail des enfants, de l’isolement, ainsi que de l’inéquation de l’enseignement traditionnel aux réalités de ces régions que sont les zones parcourues par les nomades : avec ce que cela sous entend pour les enfants : la nécessité de garder les troupeaux et de pratiquer l’école … en alternance … C’est la raison pour laquelle, notre association a décidé de patronner CE NOUVEAU PROJET.

Atman Aoui (Association du Soutien de l’Ecole de la Réussite) avec Philippe Dehin et Ali Ouamou (Ouverture Nord-Sud)

Accueil | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 98 / 375708

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ouverture Nord-Sud  Suivre la vie du site Nos réalisations   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License