Ouvertures

Visite à Tabounte : quelle surprise !

jeudi 7 janvier 2010 par La rédaction

Une pièce théâtrale en répétition en hommage à notre défunt ami Pippo.

Brahim, dès l’annonce du décès de Pippo, avait écrit un texte magnifique en hommage à notre regretté ami Pippo qui avait légué TOUTES ses œuvres pour soutenir les projets du Club Culturel de Tabounte, mais aussi en hommage à tous les artistes.

Son texte est magnifique et je ne vous en dévoilerai qu’une très petite partie plus bas.

J’ai pu lire ses indications de mise en scène. J’ai pu assister à une répétition de l’unique acteur organisée à mon intention : le très brillant Anas.Francis devrait pouvoir assister en avril à la première du spectacle.

Mon émotion était telle que je n’ai pas de mots pour vous la faire partager.

Je citerai juste quelques lignes pour ne pas déflorer la première de ce magnifique spectacle :

  • [un autre homme arrive sur son cheval son épée de côté, il veut à tout prix ouvrir la porte, il descend de son cheval et frappe à la porte doucement puis de plus en plus fort qu’il finit par s’emporter, d’abord il cherche un duel, mas rien…, mais il tente aussi la magie, il prononce des formules magiques et absurdes :…]

- porte, ouvre toi !
- abracadabra !
- guerre, ouvre toi !
- pauvreté, ouvre toi !
- (comme s’il éternue) aaa tsu, tsunami, ouvre toi ! … aaa tfu (x2)

puis il quitte les lieux.

  • [un marchand ambulant et simple à pied, sans marchandises habituelles, sa marchandise est d’autre nature : des idées, des rêves, des émotions, des couleurs, des sons… ses accessoires sont la plume et le pinceau … il frappe …. et frappe … personnes ne répond, il tape dans les mains…. Il crie :…]
  • oh ! (x3) … oh ! (x3) oh ! Là … il y a quelqu’un !!
  • une voix : non ! Il y a 3 quelqu’uns
  • Artiste : ah ! Bon ! C’est donc la cité des quelq’uns !
  • une autre voix : non ! Monsieur, c’est la cité des quelq’unes !
    Artiste : disons, la cité des hommes et des femmes !
  • une troisième voix:non ! Monsieur, plutôt la cité des quelqu’uns et des quelq’unes !
  • Artiste : soit, ouvrez s’il vous plaît !
  • une voix : non ! Monsieur, c’est à vous d’ouvrir cette porte.
  • Artiste : ouvrez s’il vous plaît !.... ouvrez donc !.... oh ! Oh ! Vous m’entendez, ouvrez ! Ouvrez cette porte… ouvrez vous dis-je ![ il frappe à la porte et de plus en plus fort, il se met en colère ….] ouvrez ! Ouvrez …. [ le chagrin et la douleur prennent place de colère … il pleure, il supplie … il chante :…]

Au clair de la lune,
Mon ami Pippo,
Prête-moi ta plume
Pour écrire un mot.
Ma chandelle est morte,
Je n’ai plus de feu,
Ouvre-moi ta porte,
Pour l’amour de Dieu

Bravo Brahim ! Bravo Anas ! et merci !

(article transmis par Yousf Sahara)


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1013 / 359728

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ouverture Nord-Sud  Suivre la vie du site Nos réalisations   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License